La sélection du Prix Fémina 2016

  • Le garçon

  • Continuer

    10.10.16 - Un coup de coeur de la Librairie Darrieumerlou

    Plus qu'un récit de voyage (même si le le dépaysement se révèle fort plaisant), c'est un formidable roman initiatique et surtout un hymne à l'amour maternel que nous offre ici Laurent Mauvignier.

    - Darrieumerlou

  • Au commencement du septième jour

    14.09.16 - Un coup de coeur de la librairie Le Passeur

    Les plus endurants seront tentés d’enquiller d’une traite les quelques 530 pages de ce roman ambitieux et addictif tant est maîtrisée la narration.

    - Le Passeur

    06.12.16 - Un coup de coeur de la Librairie Georges

    Luc Lang n'a malheureusement pas obtenu de prix littéraire... L'avantage, c'est qu'en offrant ce livre dense, ambitieux et d'une force peu commune, vous vous distinguerez de votre voisin ! Et vous ferez décourvir du même coup un véritable écrivain, dont l'oeuvre singulière, à la fois ancrée dans les problématiques de notre époque et ouverte au grand large de l'imaginaire, finira bien par s'imposer. Un grand roman!

    - Librairie Georges

    25.08.16 - Un coup de coeur de la librairie Madison

    Entre thriller, saga familiale et quête de soi.
    Thomas a l'habitude de tout contrôler, d'ailleurs c'est son métier puisqu'il est le concepteur d'un logiciel qui permet d'"espionner" les travailleurs en déplacement. Alors, son désarroi est immense quand il apprend que sa femme a eu un terrible accident de voiture sur une route bien loin de son itinéraire. L'obstination de Thomas a vouloir éclaircir les étranges circonstances du drame vont le conduire à se poser des questions sur lui-même, son couple et sur sa propre famille.
    Un roman moderne, au style nerveux, qui montre les limites du numérique face à une humanité en quête de repères.

     

    Céline - Madison

  • Le cri

  • Tropique de la violence

    06.12.16 - Un coup de coeur de La Colline aux Livres

    Comment parler d’un roman si dur, d’une histoire si horrible, poisseuse d’une réalité dont nous sommes ici si bien protégés ?!
    Mayotte, 101e département français, Mayotte qui a voté dans les années 70 contre l’indépendance des Comores, restant ainsi dans le giron de la République Française et devenant, peu à peu dans la région une destination pour les kwaff kwaff, ces bateaux surchargés de migrants plein d’espoirs venus des îles environnantes, Comores, Mada, et autres pays africains…
    « Mais c’est la France ici quand même ! », s’exclamera le vaillant employé en service civique de la maison des jeunes, fraîchement arrivé de métropole, abasourdi devant l’ampleur de la misère qu’il découvre…
    C’est absolument incroyable, la justesse des mots et du choix des temps de narration de Natacha Appanah pour raconter cet enfer, pour montrer dans quoi une société pareillement boiteuse prend ses origines, et comment ceux qui la constituent, Marie, Moïse au yeux vairons le porte malheur envoyé par les djinns, Bruce le chefs de « Gaza » (ghetto qui porte hélas bien son nom…) et tous ces écorchés se sont construits -ou surtout consumés-, livrés à eux-mêmes…

    Cécile - La Colline aux Livres

    06.12.16 - Un coup de coeur de La Machine à Lire

    Nathacha Appanah signe, d’une écriture limpide et douce, un réquisitoire en bonne et due forme contre la violence de la misère. Et l’histoire du jeune Moïse sur l’île de Mayotte, sa dérive, ses souffrances, répondent sans détours à l’actualité et à nos indifférences. A lire en urgence !

    - La Machine à Lire

empty